echos-solocal-plan-restructuration

Les Echos – Entretien avec Benjamin Jayet et Philippe Besnard, premiers actionnaires de Solocal

Benjamin Jayet et Philippe Besnard détiennent de concert 7% du capital A la veille de l’assemblée des actionnaires Solocal. Ils s’opposent au plan de restructuration proposé par la direction.
Benjamin Jayet, via sa société BJ Invest, est déjà actif dans le secteur numérique en tant qu’actionnaire de HiPay (paiement en ligne) et d’Eloquant (relation client).
Philippe Besnard a exercé des responsabilités chez AOL, Specific Media et Quantum.
Ils sont en phase avec Regroupement PP Local, l’association des petits porteurs qui a franchi en hausse le seuil de 7%. Parmi les autres actionnaires figurent DNCA et EDRAM (5% chacun), la famille Amar (2,4%) ou encore le tandem Arnaud Marion / Didier Calmels (1%). Ce qui annonce un score serré pour les résolutions de l’assemblée générale.
Benjamin Jayet s’étonne que les actionnaires de Solocal n’aient pas été consultés alors que la direction n’a pas caché sa proximité avec les créanciers.
Il souhaite porter un projet inscrit dans la durée afin de créer de la valeur à long terme pour débloquer in fine le potentiel de Solocal (Pages jaunes, Mappy, services marketing, transformation numérique des TPE, des PME, des artisans, commerçants, fleuristes, restaurateurs… ). Solocal peut être le leader français puis européen des services de marketing local, d’accès au digital pour cette clientèle.
Ces actionnaires voteront contre le plan proposé, en accord avec l’association des petits porteurs Regroupement PP Local, et précisent que le plan de la direction sera rejeté. Un dialogue pourra alors s’engager entre créanciers et actionnaires.Un dialogue voulu constructif pour restructurer la dette, augmenter le capital afin de déboucher sur un plan équilibré. Face à des créanciers unis, les actionnaires doivent l’être tout autant.
Benjamin Jayet souhaite également alerter les pouvoirs publics sur l’impact qu’aurait l’adoption du plan pour l’entreprise et les 4 400 salariés français.

 

Lire l’article complet